Augmentation m-commerce

Le m-commerce ne cesse d’augmenter

Le m-commerce désigne tout achat effectué sur un site à l’aide d’un smartphone ou d’une tablette. Avec la croissance de l’utilisation de ces derniers, il est logique que le m-commerce se développe aussi. D’ailleurs, de nombreux sites favorisent l’achat en ligne via un mobile.

Pourquoi le m-commerce connait ce succès ?

Il est important de noter avant tout que le e-commerce est différent du m-commerce. L’e-commerce concerne les activités commerciales en ligne. Le m-commerce est une extension du e-commerce. Il concerne uniquement les achats et les ventes effectuées via un appareil mobile. Actuellement, c’est le mode de transaction commerciale le plus utilisé.

Pour effectuer un achat en ligne, les consommateurs utilisent de plus en plus leurs smartphones. Ces derniers sont faciles à manipuler et permettent d’accéder à plus de contenus plus rapidement. Avec un smartphone, il est facile d’accéder à un site de vente et de sélectionner des produits. Étant au courant des habitudes des consommateurs, les sites e-commerce ont adopté de nouvelles stratégies.

Désormais, les sites e-commerce favorisant le m-commerce privilégient le format mobile pour leur site. Ce qui permet aux clients de naviguer plus facilement sur leurs sites à travers un appareil mobile. Même les modes de paiement sécurisés sont adaptés au format mobile, ce qui encourage les clients à toujours se tourner vers le m-commerce.

Quelques chiffres concernant la croissance du m-commerce

Actuellement, près de 53 % des individus dans le monde possèdent un smartphone. Ce chiffre ne peut qu’augmenter et entrainer la croissance du m-commerce. De 2017 à 2018, les ventes et achats à travers les téléphones mobiles sont passés de 39,6 % à 44,7 %. Ce chiffre a encore augmenté en 2019 et un pic du m-commerce est prévu en 2020.

Une étude effectuée par la FEVAD sortie en 2018 a révélé que 21 % des transactions en ligne ont été faits via un mobile. Pour la France en particulier, sur 37,5 millions de Français, 12,1 millions ont effectué un achat par mobile. Bien que ce chiffre soit impressionnant, la France est en retrait comparé à d’autres pays comme le Royaume-Uni ou le Japon.

Il faut aussi noter que le e-commerce ne concerne pas uniquement le BtoC (activité commerciale entre entreprise et consommateurs). Le BtoB (activité commerciale entre deux entreprises) contribue également au développement du m-commerce. Une étude menée par Google et Boston Consulting Group a démontré que près de 40 % du chiffre d’affaires BtoB est actuellement issu du m-commerce.

Comparés à un achat sur ordinateur, les achats par mobiles ne convertissent pas aussi bien qu’un achat par ordinateur. Seul un rebond de 1,61 % a été enregistré lors du trimestre 2018 avec le commerce mobile contre 3,91 % pour les achats par ordinateur. Ceci est partiellement dû au manque de perfectionnement des méthodes de paiement par mobile.

Parmi les modes de paiement qui sont conçus pour le mobile, il y a Apple Pay, PayPal, ou Samsung Pay. Celui qui se doit d’être toujours présent, selon Power Support, c’est Amazon Pay. La présence de ce dernier peut aider à faire augmenter les ventes de 26 % en seulement deux semaines. Les marketplaces devront éviter d’adopter un trop grand nombre de modes de paiement. Cela risque de réduire le nombre de ventes selon une étude de la Harvard Business Review.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *