Solutions sécurité Cloud

Quelques solutions de sécurité dans le Cloud

Avec une sauvegarde sur le Cloud, vous conservez vos données même si votre ordinateur ou votre dispositif de stockage vient à être endommagé. Bien que ce service soit sécurisé, les risques de perte de données restent importants. Quelques précautions sont de ce fait à prendre pour sécuriser votre stockage sur le Cloud.

Protéger ses données sur un Cloud public

Le Cloud public n’est pas un espace dépourvu de sécurité contrairement à ce que son nom peut le laisser croire. Les fournisseurs de service doivent assurer la sécurité des données de leurs clients. Les risques de perte de données n’en sont pas moins inexistants. Notez que le cloud public utilise l’internet public, ce qui peut présenter des failles.

Pour préserver vos données sur un cloud public, vous devez toujours prendre des précautions. En premier lieu, vous devez protéger l’accès à votre matériel. L’utilisation d’un bon de passe est requise pour éviter que quiconque ait facilement accès à vos données. En second lieu, vous devez choisir les options de sécurisation avancée comme l’utilisation de chiffrements ou d’une détection d’intrusion.

Afin d’éviter que les mauvaises personnes aient accès à vos données, vous devez vérifier vos paramètres de partage et de suppression. Vous devez aussi vous assurer de pouvoir supprimer l’accès pour un utilisateur ou un support.

Sécuriser son Cloud privé

Un cloud privé a un niveau de sécurité un peu plus élevé qu’un Cloud public. Sur un Cloud privé, seule une entité a accès aux services du fournisseur. Il est plus facile de gérer les personnes qui ont accès au Cloud. Les entreprises utilisant un Cloud privé passent par un réseau propriétaire, ce qui rend difficile l’accès à leurs données.

Dans le cas d’un cloud privatif, vous devez en premier lieu vérifier le processus de sécurité proposé par le prestataire. En second lieu, il est important de considérer la confiance que vous avez en ce prestataire vu qu’il détient vos données. Pour les réseaux propriétaires en interne, il faut faire attention aux brèches de sécurité pouvant être présent.

À part cela, les mesures de sécurité à prendre sont les mêmes que pour un cloud public. Vous devez contrôler l’accès des différents utilisateurs, faire attention aux suppressions de données accidentelles et utiliser des mots de passe sécurisés.

Les clés de chiffrement

Lorsque vos données sont placées sur le Cloud, elles peuvent être chiffrées afin d’en protéger l’accès. Pour déchiffrer ces données, il faut utiliser une clé qui est en général détenue par l’hébergeur. De cette manière, ce dernier a accès à vos données afin de permettre divers services de personnalisation à l’exemple d’une indexation afin de faciliter les recherches.

Si vous n’avez pas suffisamment confiance en l’hébergeur, vous pouvez garder votre clé de chiffrement. De cette manière, les risques de mauvaises exploitations de vos informations sont limités. Le problème si vous faites ce choix sera l’absence du service de personnalisation. De plus, si vous perdez votre clé, il vous sera impossible de récupérer vos données.

Ce choix est recommandé uniquement si vous souhaitez optimiser la sécurisation de vos informations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *